Le balatum et le lino sont des revêtements de sol couramment utilisés pour la décoration. Très proches du point de vue esthétique, les deux accessoires possèdent de grandes différences qui se remarquent facilement sur leur qualité et leur efficacité. En dehors de l’effet décoratif, on s’attend à ce qu’un revêtement puisse assurer la protection du sol et procurer un certain confort. Qu’en est-il du balatum et du lino ? Lequel des deux choisir ?

Balatum et lino : quelles sont les différences entre les deux revêtements de sol ?

Même si plusieurs personnes confondent généralement le balatum et le lino (visuellement parlant), ces deux revêtements ne possèdent pas les mêmes caractéristiques. Le lino se démarque très clairement par sa qualité impeccable.

Linoléum : caractéristiques, avantages et inconvénients

Le lino est un revêtement très souple et résistant qui est fabriqué à base de toile de polyester. Il est enduit de pâte d’huile de lin, de la poudre de liège ou de bois, de résines et de pigments. Il ne garde presque pas de marques et est quasiment inusable.

Grâce à ses capacités techniques, le lino reste l’incontestable revêtement de sol souple. Il peut être installé dans les zones de passage fréquent ainsi que dans les bâtiments tertiaires. Aussi, le fait que le lino soit très écologique (pas le cas du balatum), justifie son utilisation dans les pièces qui requièrent un niveau important d’hygiène comme les hôpitaux. Niveau coloris, le lino est proposé sous toutes les couleurs et teintes possibles contrairement au balatum.

Les points négatifs du lino sont sa faible résistance à la chaleur et sa durée d’utilisation moins longue que le PVC ou le carrelage. Cet aspect non favorable est également valable pour le balatum.

Balatum : caractéristiques, avantages et inconvénients

Le balatum est conçu à base de carton enduit d’asphalte ou de bitume. C’est un matériel très fragile avec de nombreux inconvénients. Il ne peut être utilisé dans des lieux très fréquentés, car il garde facilement des traces de chaussures et des meubles. Autrement, l’utilisateur serait contraint de le changer assez souvent. Son emplacement idéal serait dans des pièces telles que le grenier ou la cave pour masquer le plancher disgracieux qui n’est pas toujours agréable à la vue.

Bien qu’il résiste à l’eau et aux javels, son nettoyage est un véritable calvaire. L’entretien requiert l’usage d’une brosse pour frotter, car les taches sont difficiles à enlever. Puisque sa couche centrale est peu résistante, le revêtement s’abîme rapidement après de rudes frottements et laisse des traces disgracieuses.

À part sa résistance à l’eau de javel, le seul point positif qu’offre le revêtement balatum est son prix ultra-concurrentiel. Il devient rapidement une alternative sérieuse lorsque le budget est trop serré.

Comment poser le lino et le balatum ?

Les étapes à suivre pour poser un revêtement de lino sont identiques à celles du balatum. Commencez par acheter suffisamment de rouleaux, de la colle, des plinthes, et de l’adhésif double face. Équipez-vous ensuite des outils comme le mètre, le maroufleur, un long traceur, le crayon gris, la spatule, le cutter, le niveau à bulle. À présent, suivez les étapes qui suivent.

1ère étape

Sortez tous les meubles de la pièce et débarrassez toutes les imperfections (traces de résidus, colle, saleté) du sol puis passez l’aspirateur. Avec un niveau à bulle, vérifiez la planéité du sol et ragréez-le s’il le faut. Pour finir, lessivez, rincez et laissez sécher le sol.

2ᵉ étape

Cette étape consiste à faire la préparation du revêtement. Coupez le revêtement et laissez une marge de 5 mm sur l’ensemble des murs de la pièce. Si la marge est trop grande, servez-vous du cutter aiguisé et d’une règle pour le réajustement.

3ᵉ étape

Une fois le sol sec et les revêtements prêts, commencez la pose. Pour plus d’efficacité, travaillez sur chaque moitié de la pièce. Étalez délicatement le revêtement au sol et utilisez un scotch double face pour le maintenir sur les murs.

Pour une pose durable, répandez une couche de colle avec la spatule sur 50 % de la surface au sol de la pièce. Déroulez délicatement le revêtement sur la zone recouverte de la matière adhésive. Aplatissez ensuite le revêtement avec un maroufleur en partant du centre vers les murs. Cela permet d’éliminer les traces de colle et d’évacuer le surplus vers les bords.

4ᵉ étape

C’est l’étape finale de la pose. Vous devez simplement placer les plinthes le long des murs. Celles-ci serviront à dissimuler les jointures du revêtement et apporter une touche de finition esthétique.

Entretien et nettoyage du balatum et du lino

Le balatum et le lino sont deux accessoires qui s’entretiennent pratiquement de la même manière. Ils ont la chance de résister à l’eau de javel et peuvent être lavés par n’importe quel type de solution ou produit. C’est le cas du savon noir, produit pour la vaisselle, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, etc. Le type de produit à utiliser dépendra de la tache à nettoyer (encre, alcool, bougie, huile, moisi, goudron, etc.).

Pour les conseils d’entretien, vous pouvez utiliser l’aspirateur pour ôter la poussière. Pour plus d’éclat et la révélation des couleurs, appliquez le mélange d’un litre d’eau et de deux jaunes d’œufs au sol et vous laissez sécher. Cela dit, vous pouvez aussi appliquer un linge imbibé d’essence de térébenthine. Ce dernier conseil n’est valable que pour le lino.