Pour de nombreuses personnes, posséder un jardin avec ou sans potager est un excellent moyen de profiter de fruits de saison à moindre cout. Malheureusement, ces espaces sont constamment victimes des nuisibles qui font leurs nids et entrainent des dommages plus ou moins importants. Découvrez dans cet article quelques astuces pour débarrasser les nuisibles de votre espace vert.

Option 1 : faire appel à un professionnel

Si vous possédez un jardin, vous avez forcément déjà eu affaire au moins une fois à l’un des nuisibles suivants  :

  • les mérules ;
  • les chenilles ;
  • les fourmis ;
  • les pucerons ;
  • les acariens ;
  • les araignées rouges ;
  • ou encore les larves de tipules

La meilleure façon de se débarrasser de ces bestioles est de faire appel à un professionnel. En effet, l’élimination de la plupart de ces nuisibles nécessite l’utilisation d’insecticides, de pesticides ou de fongicides.

Cependant, selon l’Union européenne, ces différents produits chimiques ont des effets néfastes sur le système endocrinien et peuvent provoquer, à terme, des cancers. Ils doivent donc être utilisés prudemment dans le respect strict des règles de sécurité.

En faisant appel à un professionnel pour agir contre les mérules par exemple, on s’assure du respect de ces règles ainsi que la qualité de la désinfection réalisée.

Option 2 : créer un hôtel à insectes

L’autre manière de se débarrasser des nuisibles est de construire un hôtel à insectes. C’est une petite case installée dans le jardin qui accueille les insectes bénéfiques à son écosystème. Elle peut être divisée en plusieurs chambres qui accueillent chacune une espèce d’insectes.

Bien que cela puisse sembler contre-productif, il faut dire que tous les insectes ne sont pas des nuisibles. Certains participent à la transformation de la matière organique en terre, d’autres participent à la pollinisation, d’autres encore s’attaquent à leurs proies naturelles. C’est le cas des arachnides, des collemboles, des cloportes ou des carabes. Créer un hôtel à insectes permet donc de se débarrasser de certains insectes et d’améliorer la fertilité du jardin.

Mais attention, la création de cette case est une tâche délicate. D’une part, elle est destinée essentiellement aux jardins potagers. D’autre part, il est conseillé de créer une case de petite taille afin de ne pas donner refuge aux oiseaux. Par ailleurs, pour attirer les insectes désirés, il est fortement suggéré d’installer les matériaux qu’ils apprécient. Il peut s’agir de bois, de brindilles ou de pailles.

Option 3 : adopter des solutions au cas par cas

En dehors de ces solutions généralistes, il existe de nombreuses astuces naturelles qui permettent de traiter certains nuisibles.

Les pucerons et les chenilles

Parmi les nuisibles les plus agressifs du jardin, on distingue les pucerons et les chenilles. Les pucerons sont des insectes ravageurs qui nuisent aux feuilles et aux tiges des plantes du jardin. Le meilleur moyen de s’en débarrasser est de pulvériser les plantes avec du savon noir dilué dans de l’eau. Mais il est aussi possible d’utiliser de l’eau de nicotine et des anti-pucerons.

La chenille quant à elle est aussi invasive que les pucerons. Pour s’en débarrasser, il suffit d’arroser les plantes avec du vinaigre dilué dans de l’eau. À défaut, la décoction de feuilles de sureau infusées dans de l’eau bouillante est une piste intéressante.

L’altise et les limaces

Aussi appelée puce de terre, l’altise est un coléoptère qui ronge les jeunes légumes par temps sec. Elle fait partie, au même titre que les limaces, des nuisibles qui font de petits trous sur les feuilles de salade et les radis. Heureusement, comme cette bestiole déteste l’humidité, il est assez facile de l’éliminer. En temps sec, il suffit de mouiller le jardin matin et soir.

Les limaces par contre ne détestent pas l’humidité, mais sont tout aussi dangereuses. Pour les éliminer, il est conseillé de mettre de la cendre sèche autour des plants à protéger. Il est possible aussi d’installer des bandes de cuivre ou de bois.

Les fourmis

Tous les nuisibles n’attaquent pas directement les feuilles ou les plantes. C’est le cas des fourmis qui découpent les fruits et volent les graines. Dans l’absolu, il est assez difficile de se débarrasser de toutes les fourmis. Au mieux, il est possible de les réduire en utilisant la terre de diatomée et le marc de café.