Le désenfumage naturel est une méthode de plus en plus populaire pour éliminer la fumée et la chaleur des bâtiments. Comment cette technique fonctionne-t-elle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le désenfumage naturel !

Le principe du désenfumage naturel

Le désenfumage naturel est une méthode visant à évacuer les fumées, par exemple lors des incendies, et les gaz chauds grâce à des systèmes intégrés aux bâtiments. En utilisant les forces de la nature, il permet aux bâtiments d’être aérés sans système de ventilation artificielle, et donc de réduire leur empreinte environnementale, mais aussi de protéger votre santé. Le désenfumage naturel fonctionne à l’aide des dispositifs spécialement conçus tels que les aérateurs de toiture, les fenêtres de toiture, les trappes d’accès et les lucarnes. Ces dispositifs sont conçus pour permettre à l’air entré par les ouvertures spéciales du bâtiment de remplacer l’air chaud et vicié à l’intérieur. En effet, une fois l’air vicié expulsé, de l’air frais est aspiré à l’intérieur.

Selon le site https://azp-clim.fr, durant la période hivernale, le désenfumage sert à évacuer la fumée produite par le feu de bois via la cheminée. Par ailleurs, le désenfumage naturel est l’un des systèmes les plus rentables et efficaces pour les propriétaires des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels. À savoir que les équipements de désenfumage sont écologiques et parfaits pour les petites pièces ou les constructions trop complexes. Cette méthode peut aussi aider à réduire considérablement la consommation d’énergie et les coûts d’exploitation.

De plus, il est moins cher à installer, à entretenir et offre une excellente solution de ventilation sur le long terme. En ce qui concerne la maintenance des dispositifs, il est important de les réaliser régulièrement. Cela permet de vérifier comment fonctionne l’installation et de nettoyer la poussière et les débris qui peuvent obstruer les conduits. Si vous remarquez qu’il y a un dysfonctionnement dans le dispositif, vous devez les faire réparer immédiatement pour garantir la sécurité de votre bâtiment.

fumée cheminée ; désenfumage

Quelles différences entre désenfumage mécanique et naturel ?

Le désenfumage naturel et le désenfumage mécanique sont des moyens efficaces pour évacuer la fumée et la chaleur à partir d’une pièce. Le désenfumage mécanique s’effectue par des systèmes de ventilation ou ventilateurs afin d’acheminer les gaz nocifs et l’air chaud à l’extérieur.

Le désenfumage mécanique présente l’avantage d’être plus efficace et rapide en termes d’évacuation de la fumée, car il peut créer un flux d’air contrôlé et déterminé. Cependant, sa mise en place et son entretien sont coûteux. Il entraîne aussi des pertes thermiques importantes et nécessite l’installation de systèmes de ventilation spécifiques. Cependant, le désenfumage naturel, quant à lui, est relativement moins coûteux en termes de mise en place, car il n’exige pas l’installation de systèmes de ventilation spéciaux. Cependant, il est moins efficace que le désenfumage mécanique, car il dépend de la force du vent, de la taille et de l’emplacement des ouvertures naturelles du bâtiment.

Il est important de choisir le type de désenfumage le plus approprié en fonction de la taille et de la disposition du bâtiment, ainsi que de la fréquence et de la gravité des incendies prévus. Dans les grands bâtiments ou ceux où les incendies sont susceptibles d’être plus graves ou fréquents, le désenfumage mécanique est dans ce cas la meilleure option. Il est aussi adapté à des pièces ayant besoin d’une ventilation continue ou des niveaux de qualité de l’air très stricts. En revanche, le désenfumage naturel suffit pour les pièces utilisées occasionnellement et qui nécessitent une bonne ventilation. Il en est de même pour les bâtiments où les incendies sont peu fréquents et moins graves.