Envie de passer vos moments de détente dehors et de profiter de votre espace extérieur ? Alors, il est temps pour vous d’entretenir votre jardin puisque le beau temps est maintenant de retour. En effet, un beau jardin c’est aussi une belle maison ! Bien entretenir son jardin signifie donner de la valeur à votre maison.

Les nuisibles sont pourtant inévitables et il est bien souvent difficile de s’en débarrasser complètement. Vous pensez peut-être dans un premier temps aux limaces ou aux escargots, mais d’autres nuisibles sont bien plus problématiques : les chenilles processionnaires du pin. Découvrez donc dans cet article des astuces pour lutter contre ce type de nuisible dans votre jardin.

Faire barrière aux chenilles processionnaires du pin

Les chenilles processionnaires du pin sont des nuisibles réellement indésirables, que vous ne souhaitez vraiment pas voir dans votre jardin. En effet, les chenilles processionnaires sont dangereuses, et peuvent provoquer de graves allergies, notamment auprès de nos compagnons à quatre pattes, mais également chez l’homme. De plus, elles affaiblissent les pins qui arborent votre jardin en grignotant ses aiguilles. Pour les éviter, il existe différentes options.

Installer des pièges

L’option la plus radicale consiste à installer des pièges. Des pièges conçus spécifiquement pour la capture des chenilles processionnaires du pin existent. En effet, ce type de piège est constitué d’une feuille de PET noire et d’une barre de mousse. Dans la partie médiane, il y a un tube ondulé qui est lié à un sac avec une partie qui est opaque. A l’intérieur de la feuille noire, il y a un film de colle de contact que les chenilles détesteront et n’auront pas envie par la suite de grimper la feuille. Après cela, elles seront obligées de redescendre le long du tube pour arriver vers le sac. Enfin, elles y seront facilement récupérées et retenues. Le fait d’acheter un piège à chenilles processionnaires du pin serait vraiment un bon investissement.

Ensuite, en ce qui concerne son installation, il faut tout d’abord vérifier les arbres qui possèdent des poches de processionnaires qui sont vraiment actives. Toutefois, il faut toujours bien lire les instructions dans la boîte avant de vous lancer. Prenez le papier protecteur de la feuille et collez le bâton de mousse. La mousse doit couvrir entièrement le périmètre de l’arbre, vous devez bien vérifier cela lors de la pose du piège. Pour bien fixer le sac, mettez des agrafes sur la partie haute et basse.

Utiliser des produits naturels

Il existe également des traitements biologiques facilement trouvables en jardinerie.

Tournez-vous vers le bacille de Thuringe, qui est l’un des bio-insecticides les plus utilisés au monde. Il ne s’agit pas réellement d’un produit à proprement parler, mais d’une bactérie. L’avantage de cette bactérie est qu’elle ne s’attaque qu’aux chenilles, et est inoffensive pour les autres espèces animales, et pour l’homme.

Une fois que les chenilles auront ingéré la bactérie, le fonctionnement de leur appareil digestif se dégradera progressivement, et elles finiront par mourir.

Attirer les prédateurs

Une troisième solution, encore plus naturelle, mais dont les résultats sont moins certains, serait de chercher à attirer quelques prédateurs des chenilles processionnaires.

Vous pourriez donc essayer de placer des nichoirs dans votre jardin, idéalement à proximité des arbres touchés, dans le but d’attirer des mésanges ou encore des chauves-souris, qui pourraient bien vous débarrasser des nuisibles qui envahissent votre jardin.